Pages

samedi 14 mai 2016

Le renouveau de la vente à domicile

Le renouveau de la vente à domicile


Difficile de se départir de l'image de Tupperware (encore actif aujourd'hui) lorsqu'on aborde le sujet de la vente à domicile. J'ai encore le souvenir des réunions auxquelles ma maman se rendait dans les années 1970 pour y acheter ses boîtes de rangement... Mon épouse, dans les années 2010 est encore fan de cette pratique et nous honore d'une splendide collection d'accessoires de la marque. ;-)

Autant pour les créateurs d'activité que pour les managers commerciaux, voire pour les commerciaux eux-mêmes, la vente à domicile peut s'imposer comme étant "LA" solution en matière de commercialisation de sa Proposition de Valeur.

J'ai consulté cet article pour vous. Il nous explique les avantages et inconvénients de la vente à domicile. Si cette technique convient seulement pour une partie des entreprises, elle constitue toujours une excellente option si votre Proposition de Valeur s'y prête.

Prenez le temps de consulter cet article si vous pensez que la vente à domicile peut constituer votre solution commerciale.

Page N° 1 (vous serez re-dirigé vers le site de E.N.Conseil - vous cliquerez sur le lien concernant la page)
Page N° 2 (vous serez re-dirigé vers le site de E.N.Conseil - vous cliquerez sur le lien concernant la page)

Source : Le nouveau Management Mai 2016 - Prisma Media


mardi 11 novembre 2014

Saisir les opportunités de l'économie de la connaissance

Nous avons reçu une demande de lien de la part de nofails.com et, c'est avec plaisir que nous acceptons cette demande. Le blog, www.nofails.com, a pour vocation de donner un avis « d’expert » sur différents sujets  (principalement juridiques) qui peuvent intéresser nos lecteurs commerciaux surtout en matière de signature électronique puisqu'il est lié à la société Calinda software qui propose, notamment, des solutions collaboratives et des applications en matière de signature électronique.

A votre service,
Eric Nenin
E.N.Conseil




mercredi 8 octobre 2014

Campus Channel : exigez que les écoles / universités passent l'oral!



Ils nous reviennent avec un programme bien étoffé et nous relayons toujours cette information avec beaucoup de plaisir. Voici donc, dans son intégralité, le communiqué de Campus Channel à propose de son offre de services en matière de choix de formation.

Découvrez les meilleurs Masters/Mastères spécialisés en Commercial-Business Development !
Pour la 4e année consécutive, Campus-Channel vous offre l'opportunité de rencontrer, en Live, de chez vous, les meilleures formations en Commercial-Business Development.
Le principe est simple : les directeurs des Masters/Mastères spécialisés sont conviés chacun leur tour, toutes les heures, pendant 40 minutes chacun, et VOUS leur faîtes passer l’ORAL. Autrement dit, vous allez pouvoir juger directement, franchement, sans langue de bois, de l’intérêt pour vous de ces programmes.

Soyez présents ! Soyez exigeants !


Téléchargez le visuel complet en cliquant sur le lien : Campus Channel.

Rendez-vous dès maintenant sur  : http://www.campus-channel.com


 Campus Channel

vendredi 3 octobre 2014

BIZ TO NET : un réseau social exclusivement dédié aux entreprises... et c'est du 100% belge!



Vous êtes entrepreneur et vous souhaitez dynamiser vos relations B2B? Vous avez déjà un profil "Linkedin" et vous pensez que c'est suffisant? La plupart des réseaux sociaux nous connectent avec des profils personnels et les pages dédiées aux activités professionnelles sont, finalement, très orientées B2C. 

M Omer Taki, créateur de "biz TO net" nous explique qu'il a créé son réseau social pour répondre aux besoins d'un marché B2B en demande puisque "biz TO net" connecte les entreprises entre elles afin de stimuler les contacts commerciaux tant en vente qu'en partenariats et/ou relations client/fournisseur. 

Souhaitons plein succès à M Omer Taki et à son réseau "business to network" et rappelons-nous que l'efficacité d'un tel réseau dépend aussi du nombre de membres qui y échangent de l'information. Voyez les chiffres actuels sur la photo : ils semblent plutôt prometteurs! 

Vous désirez rejoindre "biz TO net"? Voici, le lien qui vous permettra de vous y inscrire http://biztonet.com/http://biztonet.com

mercredi 1 octobre 2014

Effrayantes, les « sollicitations à froid » ?


Le "cold call", qui consiste à approcher de potentiels clients (suspects) peu réceptifs au départ, est parfois considéré comme la partie la plus intimidante du processus de vente. Mais si vous voulez que votre portefeuille de commandes augmente, vous devrez bien, d’une façon ou d’une autre, obtenir de nouveaux clients. En suivant ces conseils, vous devriez réussir à transformer les sollicitations à froid en appels chaleureux.

Sélectionnez vos cibles. La prospection indifférenciée coute cher en énergie et en temps. Pour optimiser vos chances de succès, segmentez votre marché en sélectionnant des profils de cibles plus susceptibles d'être en état de besoin par rapport à votre proposition de valeur. Une prospection "sauvage" est plus fatigante et décourage.

Qualifiez vos "suspects" (futurs prospects). Lisez les journaux, les magazines et sites web, autant que possible pour vous renseigner sur les entreprises ou les personnes que vous appelez. De cette façon, vous pourrez entamer la discussion sur votre cible plutôt que sur vous-même. En même temps, vous vérifiez que votre suspect fait bien partie du segment que vous avez sélectionné préalablement.

Soignez votre accroche. Vous n’avez que vingt secondes pour susciter l'intérêt de l'appelé. Pensez à une salutation appropriée et à la façon dont vous allez vous présenter. Réfléchissez également à ce que vous allez dire au sujet de son entreprise, ce que votre produit ou service peut lui apporter et préparez la question avec laquelle vous ouvrirez ensuite la conversation. Allez droit au but et tenez-vous en au rendez-vous. Résistez à la tentation de tout expliquer au téléphone car, dans ce cas, la rencontre devient inutile pour votre interlocuteur.

Faites des téléphonistes vos alliés. En d’autres mots : mettez-vous tous ceux qui se dressent entre vous et votre client dans la poche. Ces personnes pourront vous fournir des informations précieuses et ce seront-elles qui, finalement, décideront de vous transférer ou non… Demandez-leur de vous aider à joindre la personne adéquate en rapport avec votre proposition de valeur.

Gardez votre objectif en vue.  Au lieu de tartiner sur les vertus de votre produit ou service au téléphone, tentez plutôt de cerner la personne que vous avez au bout du fil et de décrocher un rendez-vous avec elle. Si elle vous demande dans un premier temps de lui envoyer des informations par mail, demandez-lui de préciser les données qui pourraient l’intéresser et celles qu’il pense pouvoir être utiles à son entreprise. Prenez note et préparez-vous à le relancer plus tard. Un suivi impeccable est idéal pour être connoté positivement par votre interlocuteur.

 Pourquoi s'excuser?  Plutôt que commencer par "excusez-moi de vous déranger" ou plutôt que poser la question : "je ne vous dérange pas?", allez droit au but! Votre interlocuteur en sera ravi et vous affirmez directement votre assertivité.

Source et inspiration : Managersonline.nl - Bizz by mail (article légèrement amendé).
Adapté en Posilandais® 

mercredi 24 septembre 2014

Technique de vente du Dauphin

"Lorsque j'étais commercial, l'entreprise qui m'employait voulait faire de moi un requin et j'étais terriblement mal à l'aise dans ce rôle...". Voici, en substance, des propos recueillis auprès d'anciens collègues commerciaux. Même si les termes varient d'un récit à l'autre, ils expriment toujours cette difficulté à pratiquer des techniques intrusives, agressives, irrespectueuses du client.
Et combien sommes-nous à avoir endossé notre costume de "requin", "killer", "chasseur", "hunter " (le même mais en anglais pour faire encoreplusagressif). Combien sommes-nous à avoir baigné dans une dialectique de guerre, de combat, d'affrontement, de mépris, de scinisme...? Combien sommes-nous à avoir joué le jeu, pour être acceptés par nos pairs, nos chefs, simplement parce que c'est comme ça que ça marche?
Beaucoup de chefs d'entreprises sont encore convaincus aujourd'hui qu'un vendeur efficace doit être capable de répéter, par coeur, un argumentaire "ficelé" à la virgule près (véridique) et ils se trompent. Même si leurs croyances sont compréhensibles, pour des raisons de conjoncture, de sécurité, d'efficacité immédiate, force est de constater qu'elles se fondent sur un sentiment de peur plutôt que sur une logique de croissance.
Tous les marketeurs s'accordent à le prétendre : nous sommes dans l'aire de l'expérience client, de l'écoute empathique, de la relation gagnant/gagnant. Quelle que soit la taille de l'entreprise, elle doit se démarquer de ses concurrents; la créativité et l'innovation sont à l'honneur.
Innovons! Innovons! L'innovation se focalise de façon évidente sur les produits, processus, business models... Nous, nous proposons d'innover dans la relation face à face avec le client par cette technique de vente respectueuse de l'environnement relationnel que nous avons nommé : la "Vente Dauphin"! La "Vente Dauphin" est essentiellement fondée sur le principe de l'écoute empathique du client. Cette technique s'inscrit en challenger face à la technique du requin. Efficace, elle doit permettre au vendeur de produire des résultats. Respectueuse de l'environnement relationnel, elle favorise la fidélisation et satisfait le client dans son besoin d'être pris en compte. Cette technique est doublement gagnante!
Nos clients en ont assez de se trouver face à des répétiteurs, face à des marionnettes de ventriloques à peine capables de feuilleter des catalogues ennuyeux et stériles. Nos clients veulent être entendus dans leurs besoins, ils veulent de l'anticipation!
Innovons et différencions-nous en adoptant une technique de vente respectable et respectueuse, une technique accessible au plus grand nombre, une technique à l'écoute du client, une technique douce et efficace. Adoptons la technique de "Vente Dauphin" proposée et promue par www.enconseil.be.

mercredi 15 janvier 2014

Campus Channel : une initiative qualitative en matière de formation commerciale.

Il est parfois bien ardu de s'y retrouver dans la jungle des propositions de formations. Campus Channel ambitionne de devenir LA plateforme Web où les futurs candidats à la recherche d'une formation font passer l'oral aux écoles et universités. Objectif : entrer dans l'intimité des programmes en allant au-delà des effets d'annonce pour faire un choix muri.

C'est avec plaisir que nous relayons cette information car il est parfois bien difficile de faire la part des choses entre les promesses sucrées des brochures lustrées avec les expertises réelles des organismes de formation.



"Découvrez les meilleurs programmes en Formation Continue sur la thématique : Commercial/Business Development!


Pour la 1ère année, Campus-Channel vous offre l'opportunité de rencontrer, en live, de chez vous, les meilleures formations en Executive Education sur la thématique Commercial/Business Development.

Le principe est simple : les directeurs de ces programmes sont conviés chacun leur tour, toutes les heures, pendant 1h chacun, et VOUS leur faîtes passer l’oral. Autrement dit, vous allez pouvoir juger directement, franchement, sans langue de bois (c’est le principe-même du site), de l’intérêt pour vous de ces programmes.

Soyez présents ! Soyez exigeants !Rendez-vous dès maintenant sur : Campus-Channel